USA-L'éditeur de presse Gannett veut racheter Tribune Publishing

lundi 25 avril 2016 14h54
 

25 avril (Reuters) - Gannett, l'éditeur du quotidien américain USA Today, a annoncé lundi avoir soumis une offre de rachat à Tribune Publishing mais ce dernier, qui possède entre autres le Los Angeles Times, a refusé d'engager des discussions.

"Nous sommes donc prêts à envisager toutes les options permettant de mener bien cette transaction", a déclaré le directeur général de Gannett, Robert Dickey, dans une lettre adressée au conseil d'administration de Tribune Publishing.

Ce dernier a déclaré dans un communiqué avoir informé Gannett qu'il allait mandater des conseils financiers et juridiques pour étudier sa proposition et ses "nombreuses contraintes".

Gannett précise que son offre, soumise le 12 avril, représente un montant de 815 millions de dollars (724 millions d'euros) en incluant la reprise de 390 millions de dollars de dettes.

Cette offre de 12,25 dollars par action intègre une prime d'environ 63% sur le cours de clôture de Tribune Publishing vendredi (7,52 dollars). Le 11 avril, l'action Tribune Publishing avait fini à 6,86 dollars.

Tribune Publishing, qui a perdu la moitié de sa valeur boursière au cours des neuf derniers mois, était en forte hausse dans les transactions en avant-Bourse lundi à 12,10 dollars.

"Continuer de refuser d'engager un dialogue avec nous ne fera que retarder la capacité de vos actionnaires à recevoir la valeur que représente notre offre payable intégralement en numéraire", a déclaré Robert Dickey.

Tribune Publishing, confronté comme la majeure partie du secteur de la presse écrite à la chute des ventes, a publié une perte de 2,8 millions de dollars au titre de 2015 pour un chiffre d'affaires de 1,67 milliard, en baisse de 2,1%.

De son côté, Gannett a dégagé un bénéfice de 146,1 millions pour un chiffre d'affaires de 2,89 milliards, en recul de 9%.

Tribune Publishing a été scindé en 2014 de Tribune Co, qui a adopté à cette occasion la raison sociale Tribune Media et n'a conservé que les activités de télévision et numériques.

(Sai Sachin R et Supantha Mukherjee à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)