SALON-Nissan veut faire mieux que le marché chinois à partir de 2017

lundi 25 avril 2016 08h17
 

25 avril (Reuters) - Nissan a l'ambition de croître davantage que le marché en Chine à partir de 2017 grâce à sa coentreprise locale Venicia, a déclaré lundi son patron pour la Chine, Jun Seki.

La demande pour les véhicules d'entrée de gamme est sous-estimée en Chine, a-t-il fait valoir à l'occasion de l'ouverture du Salon automobile de Pékin.

Le constructeur japonais, partenaire de Renault, a confirmé sa prévision d'une croissance de 5% de ses ventes en Chine cette année, à 1,3 million d'unités. (Norihiko Shirouzu, Véronique Tison pour le service français)