LEAD 1-Obama-Un accord USA-GB pourrait prendre dix ans en cas de Brexit

dimanche 24 avril 2016 14h43
 

* Dernier appel d'Obama au maintien du Royaume-Uni dans l'UE

* Ceux qui sont pour le maintien approuvent

* Les contre s'offusquent : "ridicule" dit Boris Johnson

* Hillary Clinton dit aussi qu'elle est pour le maintien (Actualisé avec réactions, contexte, nouvelles citations)

par William James

LONDRES, 24 avril (Reuters) - Les Britanniques pourraient devoir attendre dix ans pour conclure un accord de libre échange avec les Etats-Unis s'ils décident de quitter l'Union européenne, a déclaré dimanche Barack Obama en lançant un dernier appel en faveur du maintien du Royaume-Uni au sein de l'UE.

Avant de s'envoler pour l'Allemagne, le président américain a passé les trois derniers jours à Londres à demander aux Britanniques de voter "oui" au maintien dans l'UE lors du référendum du 3 juin prochain sur la question.

"Il pourrait se passer cinq ans, dix ans à partir d'aujourd'hui, avant que nous puissions être capables de pouvoir faire quelque chose", a déclaré le chef de la Maison blanche à la BBC qui l'interrogeait sur les perspectives d'un accord commercial entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis après une sortie de l'UE.

Ces commentaires vont dans le même sens que ceux tenus vendredi quand le président américain a dit que le Royaume-Uni pourrait se retrouver "en queue de peloton" pour conclure un accord commercial avec les Etats-Unis en cas de Brexit.   Suite...