EDF-L'Etat souscrira pour E3 milliards à l'augmentation de capital

vendredi 22 avril 2016 21h07
 

PARIS, 22 avril (Reuters) - L'Etat français souscrira à hauteur de trois milliards d'euros à l'augmentation de capital d'un montant de quatre milliards prévue par EDF pour renforcer sa structure financière, annoncent vendredi les ministères de l'Economie et des Finances.

Dans un communiqué commun, ils indiquent en outre que l'Etat fera le choix de percevoir son dividende en titres EDF pour les deux années à venir.

"L'Etat réaffirme ainsi sa confiance dans la direction de l'entreprise et l'ensemble de ses salariés pour assurer la réussite d'EDF dans le cadre d'un dialogue social de qualité", déclarent les ministres Emmanuel Macron et Michel Sapin dans un communiqué.

Ils ajoutent que, dans le cadre du plan de cessions d'actifs annoncé par EDF, le groupe préparera une ouverture du capital de sa filiale RTE, le gestionnaire du réseau électronique français, d'ici l'été, avec pour objectif de mettre l'opération en oeuvre d'ici fin 2016.

L'Etat français détient aujourd'hui 85% du capital d'EDF.

A Bercy, on estime que sa participation devrait se maintenir à ce niveau même si l'Etat ne souscrira dans cette proportion l'augmentation de capital, si l'on tient compte du fait qu'une partie seulement des autres actionnaires choisiront l'option du dividende en actions. (Yann Le Guernigou)