GM va fermer 4 usines nord-américaines après le séisme au Japon

vendredi 22 avril 2016 19h16
 

DETROIT, 22 avril (Reuters) - General Motors a annoncé vendredi que quatre de ses usines nord-américaines, fabricant principalement des voitures, fermeraient pour deux semaines en raison d'une pénurie de pièces liée au récent tremblement de terre survenu au Japon.

Le constructeur automobile, après avoir étudié la disponibilité des pièces détachées et le rythme de sa production américaine, a décidé de fermer ces quatre usines afin d'assurer une offre de pièces suffisante, a dit une porte-parole du groupe.

La production va s'arrêter pour deux semaines à Lordstown, dans l'Ohio, à Fairfax, au Kansas, Spring Hill dans le Tennessee et dans l'usine de Flex Oshawa au Canada, à partir du 25 avril.

GM prévoit de rattraper la perte de production pendant les périodes habituelles de fermeture prévues d'ici la fin de l'année.

"Cet ajustement temporaire ne devrait avoir aucun impact important", ni sur le plan de production annuel, ni même sur la production du second trimestre ou les résultats annuels de la région Amérique du Nord, a dit GM.

L'action du groupe perdait 1,44%, à 32,19 dollars, à 17h00 GMT. (Ankit Ajmera et Bernie Woodall; Julie Carriat pour le service français, édité par Marc Angrand)