Visa abaisse ses prévisions et modifie son offre sur Visa Europe

vendredi 22 avril 2016 00h23
 

21 avril (Reuters) - Visa, le leader mondial des cartes de paiement, a réduit jeudi sa prévision de chiffre d'affaires annuel et a amendé son offre sur so ex-filiale Visa Europe pour en augmenter la partie en numéraire.

Le titre du groupe américain perd 4,4% à 77,25 dollars dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street.

Visa anticipe désormais une croissance de 7 ou 8% de son chiffre d'affaires annuel alors qu'il prévoyait précédemment une hausse autour de 10%.

S'agissant de l'offre sur Visa Europe, la partie en cash sera augmentée de 1,75 milliard d'euros en remplacement d'une clause qui indexait le prix à des performances futures. Cette décision fait suite à des remarques de la Commission européenne, a précisé le groupe.

Visa avait annoncé son projet de rachat de son ex-filiale en novembre dernier pour un montant pouvant atteindre 21,2 milliards d'euros.

L'accord prévoyait le versement d'un montant initial de 16,5 milliards d'euros, susceptible d'être complété d'un paiement supplémentaire de 4,7 milliards en fonction d'objectifs de chiffre d'affaires, quatre ans après la conclusion de la transaction.

Le groupe compte finaliser l'opération lors du trimestre en cours, le troisième de son exercice décalé.

Sur les trois mois au 31 mars, le bénéfice net du groupe a progressé de 10% à 1,71 milliard de dollars (1,51 milliard d'euros), soit 71 cents par action, contre 1,55 milliard (63 cents/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action de ce deuxième trimestre ressort à 68 cents, un cent de mieux que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 6,4% à 3,63 milliards de dollars.

Les volumes de transactions aux Etats-Unis, qui représentent plus de la moitié du total, ont progressé de 10,5%. (Nikhil Subba à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)