Allemagne-Une surcharge de 7 mds envisagée pour le nucléaire

jeudi 21 avril 2016 17h33
 

BERLIN, 21 avril (Reuters) - Les producteurs allemands d'électricité nucléaire pourraient devoir constituer des provisions supplémentaires de sept milliards d'euros au titre du coût de stockage des déchets nucléaires issus du futur démantèlement de leurs centrales, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.

Cette nouvelle charge se situerait dans le bas de la fourchette de six à 18 milliards d'euros évoquée par la commission formée par le gouvernement pour arbitrer le partage des coûts de la sortie du nucléaire d'ici 2022.

E.ON, RWE, EnBW et Vattenfall , les quatre grands producteurs d'électricité en Allemagne, ont déjà constitué des provisions d'un montant total d'environ 40 milliards d'euros pour financer le démantèlement des centrales nucléaires et le stockage des déchets.

Mais la crainte de voir ces charges compromettre leur santé financière a conduit Berlin à étudier les moyens de protéger les provisions dédiées au stockage des déchets en les transférant à un fonds public.

Les membres de la commission, arguant des risques spécifiques liés au stockage, ont demandé une charge financière supplémentaire en échange de laquelle les compagnies seraient libérées de leurs obligations à long terme.

Au total, les compagnies d'électricité pourraient devoir transférer 24 milliards d'euros environ au fonds public, ont dit les sources.

Jusqu'à présent, les compagnies avaient prévu 17 à 18 milliards d'euros pour le stockage sur le total de 40 milliards de provisions constituées.

A la Bourse de Francfort, l'action RWE gagnait 1,32% et E.ON 2,23% en fin de séance après ces informations.

(Markus Wacket; Marc Angrand pour le service français)