EDF-Pour Placé, Hinkley Point est une "impasse stratégique"

jeudi 21 avril 2016 08h48
 

PARIS, 21 avril (Reuters) - Le secrétaire d'Etat écologiste à la Réforme de l'Etat, Jean-Vincent Placé, a estimé jeudi sur Europe 1 que le projet de construction de deux réacteurs nucléaires EPR au Royaume-Uni par EDF était une "impasse stratégique".

Il a ainsi pris le contre-pied du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, qui juge au contraire nécessaire de mener ce projet Hinkley Point jusqu'au bout, au lendemain d'une réunion interministérielle consacrée à la difficile situation financière de l'électricien historique français.

"EDF a une vision stratégique absolument à revoir", a dit Jean-Vincent Placé, selon qui l'entreprise, dont l'Etat est le principal actionnaire, doit se placer dans la perspective de la réduction à 50% de la part du nucléaire dans la production d'électricité en France.

"C'est une impasse stratégique, Hinkley Point", a ajouté l'ancien dirigeant d'Europe Ecologie-Les Verts. "L'argent d'EDF (...) doit aller aux énergies renouvelables (...) plutôt que d'être dans un dossier qui est dans une difficulté forte." (Emmanuel Jarry)