BHP et Rio s'emploient à désengorger le marché du minerai de fer

mercredi 20 avril 2016 08h58
 

SYDNEY, 20 avril (Reuters) - BHP Billiton a imité son concurrent Rio Tinto en révisant en baisse mercredi sa prévision de production de minerai de fer, ce qui pourrait contribuer à apaiser un marché saturé.

Le troisième producteur mondial a réduit de 10 millions de tonnes, à 260 millions de tonnes, la production prévue en Australie Occidentale, sur l'exercice annuel clos le 30 juin 2016, évoquant entre autres les effets d'un cyclone qui a balayé la région productrice de Pilbara en janvier.

Rio Tinto a annoncé mardi qu'il réduisait sa prévision de production de minerai de fer sur l'exercice 2017, à 330-340 millions de tonnes contre 350 millions.

Ces initiatives seront un précieux soutien pour les cours du minerai de fer, qui se reprennent déjà cette année à la faveur du restockage des aciéries chinoises.

Les trois leaders mondiaux du minerai de fer, en incluant donc le brésilien Vale, ont réduit ces derniers mois de 55 millions de tonnes environ la production à venir, soit l'équivalent du rendement de la nouvelle mine de Roy Hill mise en valeur par la milliardaire australienne Gina Rinehart.

La dernière prévision donnée par BHP Billiton signifie que le groupe produira moins de minerai, d'une année sur l'autre, pour la première fois depuis la fusion avec Billiton en 2001.

(James Regan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par)