La Bourse de Tokyo chute à la mi-séance après les séismes

lundi 18 avril 2016 05h12
 

TOKYO, 18 avril (Reuters) - La Bourse de Tokyo chute de quasiment 3% lundi à la mi-séance, en premier lieu les valeurs industrielles et du secteur de l'assurance, après un deuxième séisme en à peine plus de deux jours survenu au début du week-end dans le sud du Japon.

La tendance souffre aussi de l'absence d'accord entre pays producteurs de pétrole sur un gel de leurs niveaux de production, ce qui fait chuter les cours.

L'indice Nikkei perd 2,99%, soit 503,94 points, à 16.344,09.

Le Topix, plus large, cède pour sa part 2,9% à 1.321,98 points.

Les investisseurs cherchent à évaluer l'impact des séismes sur l'activité des grands groupes industriels.

L'action Toyota perd par exemple 5,07%. Le constructeur automobile a annoncé qu'il suspendrait l'essentiel de sa production dans ses usines au Japon cette semaine, les tremblements de terre ayant perturbé sa chaîne d'approvisionnement.

Les assureurs souffrent aussi, comme Tokio Marine Holdings (-5,29%), MS&AD Insurance Group Holdings (-6,26%) ou Sompo Japan (-5,93%).

L'indice des valeurs de l'assurance chute de 5,42%.

Sur le marché des devises, le yen se raffermit de 0,7% aux alentours de 108 yens pour un dollar en raison de son statut de valeur refuge après l'échec de la réunion de Doha sur le pétrole. (Bureau de Tokyo; Bertrand Boucey pour le service français)