Brésil-Dilma Rousseff annule une allocution nationale

vendredi 15 avril 2016 22h18
 

BRASILIA, 15 avril (Reuters) - La présidente brésilienne Dilma Rousseff a annulé l'allocution nationale qu'elle devait prononcer vendredi contre la procédure de destitution engagée à son encontre devant le Parlement.

Un de ses conseillers a précisé que la présidente, qui dément les accusations de manipulation des comptes publics en 2014 pour assurer sa réélection, pourrait s'exprimer samedi.

Des débats, qui doivent durer trois jours, ont débuté vendredi à la Chambre des députés où un vote est attendu dimanche sur la destitution de la chef de l'Etat.

La procédure doit réunir les deux tiers des voix des 513 députés pour ensuite être soumise au Sénat qui devra à son tour se prononcer pour ou contre sa poursuite le 11 mai.

Dilma Rousseff, lâchée ces dernières semaines par plusieurs de ses alliés, pourrait perdre ce bras de fer politique.

(Jean-Stéphane Brosse et Pierre Sérisier pour le service français)