RPT-LEAD 1-Citigroup-Baisse moins forte que prévu du bénéfice

vendredi 15 avril 2016 22h13
 

(Répétition technique, texte sans changement)

15 avril (Reuters) - Citigroup a fait état vendredi d'une baisse de 27% de son bénéfice du premier trimestre, le recul le plus marqué des banques américaines qui ont déjà publié leurs résultats, sous le coup notamment de provisions passées pour couvrir des pertes sur des prêts consentis au secteur énergétique.

Egalement plombée par la hausse des coûts induite par la réduction de la voilure dans certains segments d'activité, la quatrième banque américaine par l'actif a dégagé sur les trois premiers mois de l'année un bénéfice net de 3,5 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros), soit 1,10 dollar par action, contre 4,8 milliards (1,51 dollar par action) il y a un an.

Toutefois ce bénéfice, tout comme le produit net bancaire (PNB), est supérieur aux attentes de Wall Street, qui n'étaient de toute façon pas très élevées, et ce grâce au tassement de 3,3% des charges d'exploitation, revenues à 10,5 milliards de dollars.

Le produit net bancaire a représenté 17,56 milliards de dollars, en baisse de 11%, mais supérieur au consensus le donnant à 17,48 milliards. Pour le résultat par action, le consensus Thomson Reuters I/B/E/S était de 1,03 dollar.

Ce qui explique que l'action gagnait plus de 2% dans les transactions d'avant-Bourse.

D'une manière générale, les banques ont connu un début d'année difficile, marqué par des taux d'intérêt ultra-bas, le ralentissement économique de la Chine et la forte baisse des prix pétroliers.

Comme ses concurrentes, Citigroup a surtout joué sur une politique de réduction des coûts pour soutenir ses résultats ces derniers trimestres en raison de la maigre croissance voire de la contraction de ses revenus.

Ainsi, le revenu tiré du trading obligataire a baissé de 11,5% à 3,09 milliards de dollars et celui de la banque d'investissement a chuté de 27,2% à 875 millions de dollars.   Suite...