ABInBev fait des concessions en Afrique du Sud sur SABMiller

jeudi 14 avril 2016 21h19
 

JOHANNESBURG, 14 avril (Reuters) - Anheuser-Busch InBev a annoncé jeudi qu'il investirait un milliard de rands (61 millionq d'euros) pour soutenir les petites exploitations agricoles sud-africaines dans le cadre de concessions convenues avec Pretoria pour obtenir dans le pays le feu vert à son projet de rachat de SABMiller pour près de 100 milliards d'euros.

Le premier brasseur mondial a précisé que ces concessions, qui comprennent également un gel des suppressions de postes sur une durée de cinq ans, ont été définies en accord avec le ministère sud-africain du Développement économique.

"Il est attendu que cet accord, conclu entre le gouvernement et les candidats à la fusion, va accélérer l'examen de la fusion par les autorités de la concurrence sud-africaines", a précisé AB InBev.

Cette semaine, ces autorités de la concurrence ont, pour la quatrième fois de suite, reporté le délai pour conclure leur examen de l'offre.

"Les engagements pris par l'entreprise (...) sont conformes, à notre avis, aux exigences des autorités de la concurrence", a déclaré Ebrahim Patel, le ministre du développement économique.

Il y a deux jours, AB InBev a présenté des concessions à la Commission européenne, qui a dit qu'elle décidéra d'ici le 24 mai si elle donnera, ou non, son aval à l'une des plus importantes opérations de fusion-acquisition jamais envisagées, qui donnerait naissance à un groupe produisant près d'un tiers de la bière consommée dans le monde. (Tiisetso Motsoeneng, Benoit Van Overstraeten pour le service français)