Poutine veut rassurer les Russes sur la situation économique

jeudi 14 avril 2016 16h19
 

MOSCOU, 14 avril (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine, lors de sa session annuelle de questions-réponses avec des téléspectateurs, a assuré jeudi qu'il faisait tout son possible pour limiter les conséquences du ralentissement économique et des sanctions internationales pour la population.

Pendant trois heures quarante, il a répondu aux questions sur la situation économique et sociale et a adopté un ton conciliant sur les dossiers de politique étrangère, soulignant que la Russie voulait avoir des rapports amicaux avec le reste du monde.

La plupart des interventions ont porté sur l'inflation, les salaires et les carences des services publics.

"Je partage vos inquiétudes dans pratiquement 100% des cas", a dit le président. "Nous allons unir nos efforts pour vous soulager."

Des élections législatives sont prévues en septembre en Russie.

Vladimir Poutine a notamment répondu à deux salariées d'une usine de conditionnement de poissons, Tatiana et Elena, qui se plaignaient de ne pas avoir été payées depuis plusieurs mois. En direct, le président a ordonné au parquet général de demander des comptes au procureur local qui a ignoré les requêtes des deux plaignantes.

"Je veux vous présenter mes excuses et je vous assure que nous ferons tout pour régler la situation", a-t-il dit.

Quelques minutes plus tard, les agences de presse russes rapportaient qu'une enquête avait été ouverte sur la gestion de l'usine concernée.

En politique étrangère, Vladimir Poutine a laissé de côté sa rhétorique belliqueuse des années précédentes contre les Etats-Unis et leurs alliés.   Suite...