LEAD 1-Feu vert du Parlement européen à la collecte des données PNR

jeudi 14 avril 2016 13h33
 

* Une directive en souffrance depuis cinq ans

* La France salue un "outil précieux" contre le terrorisme

* Les Etats ont deux ans pour appliquer le "PNR" (Actualisé avec Manuel Valls)

par Gilbert Reilhac

STRASBOURG, 14 avril (Reuters) - Le Parlement européen a définitivement adopté jeudi la directive sur la collecte et le partage des données des passagers du transport aérien, un instrument présenté comme un moyen de lutte contre le terrorisme et la grande criminalité.

Le "PNR" (pour "Passengers name record" en anglais) a été voté par 463 voix contre 174.

La France, qui plaidait avec force depuis les attentats de janvier 2015 à Paris pour l'adoption de ce dispositif en souffrance, a salué une "étape indispensable dans le renforcement de la lutte contre le terrorisme en Europe".

Le "PNR" facilitera en amont "le repérage des mouvements des terroristes djihadistes (...) pour les empêcher de passer à l'acte", déclare le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué.

Les opposants au texte se sont retrouvés aux deux extrémités de l'hémicycle, les Verts et la gauche radicale jugeant le texte inutile et dangereux pour les libertés individuelles, l'extrême droite, dont le Front national, déniant à l'UE le droit de légiférer dans un domaine qui relève, selon elle, de la souveraineté nationale.   Suite...