La Banque du Canada laisse ses taux inchangés

mercredi 13 avril 2016 17h18
 

OTTAWA, 13 avril (Reuters) - La Banque du Canada a laissé ses taux d'intérêt inchangés mercredi, soulignant que le ralentissement de la croissance mondiale, la dégradation des perspectives aux Etats-Unis et la contraction des investissements des entreprises auraient réduit les perspectives de croissance sans le coup de pouce apporté par le plan de relance du gouvernement.

Présentant les dépenses annoncées en mars dans le projet de budget du nouveau gouvernement comme l'un des seuls facteurs positifs pour la croissance au Canada dans le contexte de la crise du secteur de l'énergie, la banque centrale a adopté un ton accommodant dans son rapport trimestriel de politique monétaire, malgré le relèvement de ses prévisions de croissance pour 2016.

Comme prévu, elle a maintenu son taux au jour le jour à 0,5%, le niveau auquel il est fixé depuis juillet 2015, estimant que les risques pour l'inflation étaient à peu près équilibrés.

Selon la Banque du Canada, les dépenses budgétaires doperont la croissance de 0,5 point de pourcentage en 2016 et de 0,6 point en 2017.

Elle prévoit ainsi une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 1,7% en 2016 (contre 1,4% en janvier) et de 2,3% en 2017, avant un ralentissement en 2018, à 2,0%.

Le dollar canadien s'est brièvement raffermi face au dollar américain en réaction à la publication de ce communiqué.

(Andrea Hopkins, Leah Schnurr et Matt Scuffham, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)