Bilfinger-Départ surprise du président du directoire après 11 mois

mercredi 13 avril 2016 12h18
 

FRANCFORT, 13 avril (Reuters) - Le président du directoire de Bilfinger va quitter son poste à la fin du mois pour des raisons personnelles onze mois après son entrée en fonction, a annoncé mercredi la société allemande d'ingénierie et de services en difficulté.

Elle a précisé que son conseil de surveillance était déjà en pourparlers avec un éventuel successeur de Per Utnegaard, dont le nom sera annoncé d'ici peu. En attendant Axel Salzmann, directeur financier de Bilfinger, assurera l'intérim.

La démission surprise de Per Utnegaard est le fait de raisons "très personnelles" et n'est pas liée à des divergences en matière de stratégie, a précisé une source au sein de l'entreprise.

Elle a ajouté que son départ n'affecterait pas sa capacité à négocier des contrats, ajoutant que la société annoncerait bientôt si elle décide ou non de vendre sa filiale de construction et de gestion des installations (Building and Facility).

La semaine dernière, une source avait dit que l'entreprise était en négociation avec Engie et le groupe de capital investissement EQT au sujet d'une éventuelle cession de sa filiale.

Vers 10h05 GMT, l'action Bilfiger progressait de 1,02% à 38,65 euros alors que la Bourse de Francfort avançait de 2,3%.

Le titre est encore en baisse de 11% depuis le début de l'année, après -6,2% en 2015 et -43,1% en 2014.

L'arrivée de Per Utnegaard à la tête du groupe en juin 2015 avait coïncidé avec l'annonce par Bilfiger d'un sixième avertissement sur ses résultats en un an.

Au vu de la perte de 2015, le groupe a en outre annoncé en mars renoncer à payer un dividende au titre de cette année. (Georgina Prodhan, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)