LEAD 2-France-Nouveaux efforts pour tenir le déficit malgré l'inflation

mercredi 13 avril 2016 12h30
 

* La croissance toujours attendue à 1,5% en 2016 et en 2017

* Objectifs de déficit confirmés après une année 2015 meilleure que prévu

* Des économies supplémentaires pour compenser la faible inflation

* Le HCFP juge la prévision de croissance atteignable

* Il est plus critique sur l'effort d'ajustement (Actualisé avec déclarations de Sapin et Eckert)

par Myriam Rivet

PARIS, 13 avril (Reuters) - Le gouvernement français a maintenu mercredi son calendrier de réduction des déficits pour 2016 et 2017, tout en prévoyant 3,8 milliards d'euros d'économies supplémentaires cette année pour compenser une inflation plus faible que prévu.

Cet effort s'ajoutera à la compensation du coût des mesures annoncées depuis le début de l'année, comme le plan pour l'emploi, les aides à la jeunesse et aux agriculteurs ou la hausse du point d'indice de la rémunération des fonctionnaires.

Le programme de stabilité 2016-2019 présenté mercredi s'articule toujours autour d'une prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) de 1,5% pour 2016 et 2017.   Suite...