Berlin doit continuer à respecter l'indépendance de la BCE-Sapin

mercredi 13 avril 2016 09h45
 

PARIS, 13 avril (Reuters) - Les autorités allemandes doivent continuer à respecter l'indépendance de la Banque centrale européenne, a jugé mercredi le ministre français des Finances, Michel Sapin, après les critiques émises par son homologue Wolfgang Schäuble.

"Lors de la construction de la monnaie unique, les Français ont appris difficilement qu'il fallait respecter absolument, intégralement, totalement, l'indépendance de la banque centrale", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

"Nous la respectons totalement en France et je souhaite que nous amis allemands se souviennent de cette qualité qu'ils ont fait prévaloir dès le départ", a-t-il ajouté. "Les Français ont pris une bonne habitude, il ne faut pas que les Allemands perdent leurs bonnes habitudes."

Les autorités françaises ont longtemps critiqué la politique de la BCE, jugeant qu'elle ne faisait pas assez pour lutter contre la crise, avant de saluer les mesures prises sous la présidence de Mario Draghi.

Wolfgang Schäuble a estimé dans un entretien à Reuters que la politique de taux ultra-bas créait des "problèmes exceptionnels" aux banques et aux retraités allemands et risquait de faire le jeu des eurosceptiques. (Myriam Rivet, édité par Jean-Baptiste Vey)