Affaire Kirch-Sursis et amende requis contre Fitschen

mardi 12 avril 2016 17h36
 

MUNICH, 12 avril (Reuters) - Le ministère public a requis mardi une peine de 15 mois de prison avec sursis et une amende de deux millions d'euros à l'encontre de Jürgen Fitschen, coprésident du directoire de Deutsche Bank, accusé d'avoir trompé la justice dans l'affaire de la chute de l'empire des médias Kirch.

Le parquet a également réclamé des peines de prison contre deux ex-dirigeants de la banque, Rolf Breuer et Josef Ackermann, de trois ans et demi et deux ans et demi respectivement.

Ces derniers et Fitschen ont rejeté toutes les accusations.

Le président du tribunal, Peter Noll, a déclaré qu'il n'avait jusqu'à présent eu connaissance d'aucun élément à l'appui des thèses du parquet et a rejeté sa demande de procéder à de nouvelles perquisitions dans les locaux de Deutsche Bank.

Noll devra décider si Fitschen et les autres prévenus ont trompé une cour d'appel pour éviter d'avoir à payer les dédommagements exigés par le magnat des médias Leo Kirch.

Ce dernier, décédé en 2011, avait accusé Breuer d'avoir précipité la chute de son groupe en exprimant des doutes sur sa solvabilité en 2002 lors d'un entretien télévisé.

Après 12 années de conflit par tribunaux interposés, Deutsche Bank avait réglé en 2014 une procédure au civil moyennant le versement de 925 millions d'euros.

Le verdict de la procédure munichoise est attendu dans le courant du mois. (Jörn Poltz, avec Maria Sheahan et Arno Schütze, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)