UniCredit et Intesa fourniront chacune 1 md au fonds bancaire - source

mardi 12 avril 2016 13h22
 

MILAN, 12 avril (Reuters) - Les deux principales banques italiennes UniCredit et Intesa Sanpaolo contribueront chacune à hauteur d'un milliard d'euros au fonds d'aide aux établissements financiers en difficulté mis en place à l'initiative du gouvernement italien, a déclaré mardi à Reuters une source proche du dossier.

La Caisse des dépôts (CDP) italienne fournira 500 millions d'euros, les banques de plus petite taille verseront entre 500 et 700 millions d'euros, tout comme les assureurs, et les fondations bancaires environ 520 millions d'euros, a détaillé cette source.

Au total, ce fonds espère réunir cinq à six milliards d'euros, 70% de cette somme étant destinée à combler les pénuries de fonds propres en répondant aux appels au marché lancés par les établissements en difficulté, a ajouté la source.

Le reste de ces ressources servira à délester les banques d'une partie de leurs créances douteuses.

Le fonds pourrait devoir investir deux milliards d'euros dans les augmentations de capital à venir de la part de Banca Popolare di Vicenza et de Veneto Banca si ces deux banques ne trouvent pas preneurs, ce qui pourrait aboutir à la prise de contrôle de l'un de ces établissements, a dit la source.

Les établissements financiers italiens sont convenus lundi de créer ce fonds pour restaurer la confiance des marchés financiers dans le secteur, affaibli par 360 milliards d'euros de créances douteuses. (Silvia Aloisi; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)