Schäuble "optimiste" sur la Grèce, exclut un allègement de dette

dimanche 10 avril 2016 19h56
 

BERLIN, 10 avril (Reuters) - Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, s'est dit "plutôt optimiste" dimanche sur la conclusion d'une solution aux problèmes financiers de la Grèce dans les prochaines semaines mais a ajouté qu'il n'y aurait pas d'allègement de la dette.

"Nous trouverons une solution dans les semaines à venir mais elle n'aura rien à voir avec un allègement de dette, plutôt avec davantage de choses à faire pour la Grèce afin de devenir une économie compétitive", a-t-il dit dans une interview accordée à la chaîne de télévision allemande ARD.

Pour Schäuble, discuter d'un allègement de dette serait hors sujet puisque que les emprunts grecs courent déjà sur 35 ans et que le remboursement des intérêts a été différé de dix ans. Dans ces conditions, a-t-il ajouté, ceux qui insistent pour parler d'allègement de dette "ne veulent pas parler de ce que la Grèce doit faire".

Les interlocuteurs de la Grèce ont repris cette semaine l'examen des mesures prises ou envisagées par le gouvernement d'Alexis Tsipras en échange d'une aide financière supplémentaire qui pourra atteindre 86 milliards d'euros, conformément au troisième plan de renflouement de ses finances publiques décidé l'été dernier.

Athènes doit passer avec succès cet examen pour obtenir une nouvelle tranche d'aide, alors qu'elle doit rembourser en juillet 3,5 milliards d'euros au FMI et à la Banque centrale européenne. (voir ) (Michelle Martin; Henri-Pierre André pour le service français)