A Wall Street, anxiété et espoir avant les résultats des banques

dimanche 10 avril 2016 18h12
 

par Laila Kearney

NEW YORK, 10 avril (Reuters) - Les résultats trimestriels que publieront plusieurs des principales banques américaines au cours des prochains jours ne devraient pas être brillants mais certains analystes espèrent malgré tout qu'une lecture détaillée des comptes et les déclarations des dirigeants permettront aux valeurs du secteur, délaissées par les investisseurs, de repartir de l'avant.

Quatre des plus grandes banques du S&P 500 - JP Morgan Chase, Wells Fargo, Bank of America et Citigroup - publieront leurs comptes à partir de mercredi.

Les analystes s'attendent à ce que le secteur financier affiche des résultats en baisse de 9,2% et des revenus en hausse symbolique de 0,2%.

L'indice S&P des valeurs financières a connu la plus mauvaise performance sectorielle du S&P depuis le début de l'année, une baisse de 8%, alors que l'indice phare de la place new-yorkaise est stable sur la période.

"Nous pensons que les banques sont pratiquement au plus bas", dit Tim Ghriskey, responsable de l'investissement chez Solaris Group.

Les valeurs bancaires sont faiblement valorisées par rapport au reste du marché. Les sociétés financières du S&P se traitent à environ 12,8 fois leurs résultats estimés pour les 12 mois à venir, contre 16,7 fois pour l'ensemble du S&P-500.

L'EXPOSITION À L'ÉNERGIE, ENJEU CLÉ   Suite...