LEAD 2-Le Premier ministre ukrainien Iatseniouk démissionne

dimanche 10 avril 2016 18h46
 

(Actualisé avec contexte et réaction)

KIEV, 10 avril (Reuters) - Le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a annoncé sa démission dimanche, laissant le champ libre à la coalition au pouvoir pour le remplacer par le président du Parlement, Volodimir Groisman, un allié du président Petro Porochenko et tenter ainsi de former un gouvernement plus stable que le sien.

Arseni Iatseniouk a survécu à une motion de censure en février mais les tensions politiques et des scandales de corruption avaient fragilisé la coalition qu'il dirigeait, retardant encore le versement des aides prévues par le programme de soutien du Fonds monétaire international (FMI), d'un montant total de 17,5 milliards de dollars (15,4 milliards d'euros).

Son départ devrait accélérer la formation d'un nouveau gouvernement sans pour autant éliminer tous les obstacles à l'adoption des réformes bloquées au Parlement, car plusieurs partis populistes ayant quitté la coalition affichent leur volonté de s'opposer aux mesures d'austérité qu'impose le programme du FMI.

"J'ai pris la décision de démissionner de mon poste de Premier ministre d'Ukraine. Mardi, 12 avril, je la soumettrai au Parlement", a dit Arseni Iatseniouk lors d'une allocution télévisée.

"La crise politique dans le pays a été créée artificiellement. La volonté de changer une personne a aveuglé des responsables politiques et paralysé leur volonté d'apporter de véritables changements dans le pays", a-t-il ajouté.

Nommé en 2014, Arseni Iatseniouk avait vu sa cote de popularité s'effriter au fil des mois pour tomber à moins de 10%, notamment parce qu'une partie de l'opinion publique lui reproche de ne pas avoir fait assez pour obliger les oligarques ukrainiens à rendre des comptes.

POROCHENKO PEUT RENFORCER SON POUVOIR   Suite...