L'Argentine vise $15 mds pour son 1er emprunt en 15 ans-sources

vendredi 8 avril 2016 22h45
 

NASSAU, 8 avril (Reuters) - L'Argentine va plafonner à 15 milliards de dollars (13,2 milliards d'euros) le montant de son premier emprunt obligataire international depuis 15 ans, a-t-on appris vendredi de deux sources proches du dossier, à quelques jours des premières présentations aux investisseurs.

Buenos Aires, qui effectuera ainsi son grand retour sur le marché de la dette après l'accord conclu avec ses créanciers réfractaires, prévoit d'émettre des titres à cinq, dix et 30 ans. L'opération pourrait être lancée dès le 18 avril, ont précisé les deux sources à IFR, un service spécialisé de Thomson Reuters.

Le Trésor cherche à lever au moins 12 milliards de dollars mais pourrait porter le montant total à 15 milliards en fonction des niveaux de prix obtenus, ont ajouté les sources.

Certains investisseurs s'attendaient à un montant plus élevé encore, qui aurait permis de combler le déficit budgétaire attendu cette année. Mais les responsables argentins ont clairement dit qu'ils s'en tiendraient au plafond de 15 milliards.

"Ils veulent assurer le coup", a dit l'une des sources. "Ils vont boucler cette opération et ils reviendront ensuite."

Buenos Aires a déjà reçu plus de 140 demandes d'information d'investisseurs pour la série de présentations à Londres et aux Etats-Unis qui débutera lundi.

Exclue des marchés internationaux depuis son défaut sur 100 milliards de dollars de dettes en 2001, l'Argentine a conclu il y a quelques mois un compromis avec les investisseurs qui lui réclamaient un remboursement intégral.

Le feu vert du Congrès argentin à cet accord, négocié sous l'autorité du président Maurico Macri, entré en fonctions en décembre, a ouvert la voie à une reprise des emprunts internationaux.

(Davide Scigliuzzo;Marc Angrand pour le service français)