La visite de Valls en Algérie assombrie par une affaire de visas

vendredi 8 avril 2016 18h15
 

* Des visas refusés à des journalistes français

* Troisième comité interministériel franco-algérien

* Terrorisme et économie au menu des discussions

par Elizabeth Pineau

ALGER, 8 avril (Reuters) - Manuel Valls et une dizaine de ministres français entament samedi une visite de deux jours en Algérie dont les préparatifs ont été entravés par le refus des autorités algériennes d'accorder des visas à plusieurs journalistes français.

Les relations franco-algériennes se sont tendues cette semaine après la publication par le quotidien français Le Monde d'une photographie du président algérien Abdelaziz Bouteflika pour illustrer un article évoquant l'implication de dirigeants dans l'affaire des "Panama Papers".

L'ambassadeur de France, Bernard Emié, a été convoqué mercredi au ministère des Affaires étrangères à propos de ce que les autorités algériennes considèrent comme une "campagne malveillante et fallacieuse".

En outre, un journaliste du Monde et deux reporters du "Petit journal" de Canal Plus se sont vu refuser des visas pour accompagner Manuel Valls à Alger.

Manuel Valls aura l'occasion de revenir sur ces incidents avec son homologue Abdelmalek Sellal, avec qui il présidera le troisième comité interministériel de haut niveau franco-algérien, dont la précédente édition avait eu lieu à Matignon fin 2014.   Suite...