Liberty House va étudier les comptes de Tata Steel UK

jeudi 7 avril 2016 12h09
 

BOMBAY, 7 avril (Reuters) - Le groupe de négoce de métaux Liberty House Group a déclaré jeudi qu'il commencerait à étudier le détail des comptes de la filiale britannique du sidérurgiste Tata Steel dans la semaine qui suivra le lancement du processus de vente, lundi.

Son directeur général, Sanjeev Gupta, a ajouté lors d'un entretien téléphonique qu'il était confiant dans sa capacité à redresser les activités britanniques de Tata, pour l'instant déficitaires, avec l'aide du gouvernement de Londres.

Fondateur de Liberty House en 1992, Sanjeev Gupta a précisé avoir expliqué aux autorités britanniques que l'accès à des prix de l'électricité compétitifs constituait un enjeu clé de la relance de Tata Steel UK.

Il a expliqué à Reuters que son groupe réalisait un chiffre d'affaires d'environ 6,5 milliards de dollars (5,7 milliards d'euros) et que les besoins de fonds de roulement ne poseraient pas de problème particulier s'il reprenait les sites britanniques de Tata.

Le gouvernement britannique a annoncé mardi avoir entamé des discussions avec plusieurs repreneurs potentiels de Tata Steel UK, dont la cession annoncée pourrait menacer 15.000 emplois.

(Promit Mukherjee et Krishna N. Das; Marc Angrand pour le service français)