Projet Hinkley Point - FO brandit la menace d'une grève

mercredi 6 avril 2016 19h43
 

PARIS, 6 avril (Reuters) - Un des syndicats d'EDF a brandi mercredi la menace d'une grève si le groupe décidait d'aller de l'avant sur son projet de construction de deux réacteurs nucléaires au Royaume Uni.

Le syndicat Force Ouvrière a réaffirmé dans un communiqué sa demande de report de trois ans de ce projet de 18 milliards de livres sterling (23 milliards d'euros) alors qu'EDF a écarté mardi l'hypothèse de son report.

EDF doit se prononcer début mai sur la construction de deux réacteurs de type EPR à Hinkley Point, dans le Sud-Ouest de l'Angleterre, l'Etat français devant par ailleurs définir à la même échéance son soutien financier à l'entreprise.

FO a annoncé avoir déposé un préavis de grève à EDF courant jusqu'au 12 mai "pour être prêt à réagir si la convocation d'un conseil d'administration d'EDF était faite d'ici l'assemblée générale des actionnaires". (Geert De Clercq, Noëlle Mennella, édité par Cyril Altmeyer)