LEAD 1-Washington bloque en justice la fusion Halliburton/Baker Hughes

mercredi 6 avril 2016 19h30
 

(Actualisé avec précisions, citations, cours de Bourse)

par Diane Bartz

WASHINGTON, 6 avril (Reuters) - Le département américain de la Justice a annoncé mercredi avoir engagé une procédure visant à empêcher Halliburton de racheter Baker Hughes, au motif que la fusion des numéros deux et trois mondiaux des services pétroliers nuirait à la concurrence dans leur secteur.

Le ministère estime que le projet de fusion, d'un montant de 35 milliards de dollars (31 milliards d'euros) lors de son annonce en novembre 2014, aurait pour effet de réduire ou de supprimer la concurrence pour 23 produits ou services dans le secteur de l'exploration et production aux Etats-Unis.

"Le projet d'accord entre Halliburton et Baker Hughes supprimerait une concurrence vitale, fausserait les marchés de l'énergie et nuirait au consommateur américain", a déclaré l'Attorney General Loretta Lynch dans un communiqué. "Notre démarche vient souligner la détermination du département de la Justice à faire respecter le droit de la concurrence."

Le DoJ ajoute qu'il a jugé insuffisantes les cessions d'actifs proposées par les deux groupes pour sauver la transaction.

"J'ai vu beaucoup de fusions problématiques en mon temps. Mais je n'en ai jamais vu qui pose autant de problèmes antitrust sur autant de marchés", a déclaré à la presse Bill Baer, le directeur de la Division Antitrust du ministère.

Halliburton a fait savoir qu'il "contesterait vigoureusement" l'action du département de la Justice.

"Les deux groupes estiment que le DoJ est arrivé à la mauvaise conclusion dans son analyse de la transaction et que son action est contre-productive, surtout dans le contexte des difficultés que l'industrie américaine et mondiale de l'énergie rencontre actuellement", a déclaré le groupe texan dans un communiqué.   Suite...