Glass Lewis réprouve la rémunération du patron de BP

mercredi 6 avril 2016 18h31
 

6 avril (Reuters) - Le cabinet de conseil aux investisseurs Glass Lewis recommande aux actionnaires de BP de voter contre la rémunération proposée de 19,5 milliards de dollars (17,1 milliards d'euros) pour le directeur général Bob Dudley au titre de 2015, année marquée par une perte record de la compagnie pétrolière britannique.

Les actionnaires seront consultés sur la rémunération de l'équipe dirigeante lors de l'assemblée générale de BP prévue à Londres le 14 avril.

Les 19,5 milliards de dollars prévus pour Bob Dudley représentent une augmentation de 20% par rapport à 2014.

BP, comme ses concurrents, a dû réduire ses investissements et supprimer des milliers d'emplois en réaction à la chute de près de 70% des cours du pétrole depuis la mi-2014.

"Compte tenu de nos inquiétudes concernant le versement de primes et la structure générale des incitations (salariales), nous ne pensons pas que les actionnaires devraient soutenir cette fois le passage sur les rémunérations", explique Glass Lewis dans un rapport.

BP a réagi en défendant la rémunération de son directeur générale, "basée sur la réelle performance opérationnelle de l'entreprise et non sur des facteurs sur lesquels les dirigeants n'ont pas de contrôle".

"Le bonus annuel en cash est fondé sur des indicateurs liés directement à la stratégie de BP, et les résultats ont été bons sur toutes les mesures", a ajouté le groupe.

L'an dernier, plus de 86% des actionnaires avaient voté en faveur de la rémunération de Bob Dudley. (Ron Bousso, Véronique Tison pour le service français)