Chute de 14% des transactions sur obligations en Europe au T1

mardi 5 avril 2016 14h39
 

LONDRES, 5 avril (Reuters) - Les volumes de transactions sur le marché obligataire européen ont chuté de 14% au premier trimestre par rapport à la période correspondante de 2015 qui précédait la mise en oeuvre par la Banque centrale européenne (BCE) de son programme d'achat d'actifs, montrent des données de la plateforme de transactions obligataires MarketAxess.

La forte volatilité sur les marchés au premier trimestre et le durcissement de la réglementation qui décourage la tenue de marché ont affecté les activités de marché des banques d'investissement, notamment le trading obligataire.

Les volumes de transactions sur l'obligataire ont atteint 7.080 milliards d'euros au premier trimestre, selon les données de MarketAxess, contre 8.220 milliards sur les trois premiers de 2015. La BCE a lancé en mars 2015 son programme d'achats d'actifs ciblé sur les obligations d'Etat de la zone euro et dont certains intervenants de marché estiment qu'il a aussi contribué à réduire la liquidité sur cette catégorie de titres.

Le premier trimestre de 2016 est le moins actif depuis 2013 au moins, première année pour laquelle MarketAxess dispose de statistiques sur les volumes de transactions.

Le premier trimestre de l'année est traditionnellement le plus actif pour les activités de marché.

MarketAxess traite environ les deux tiers de l'ensemble des transactions obligataires en Europe au travers de sa filiale spécialisée dans le post-trade, Trax. Environ 80% des volumes de transactions traités par Trax concernent des obligations d'Etat.

La réduction des volumes traités au premier trimestre est allée de pair avec une chute plus marquée encore du nombre de transactions à 2 millions, en baisse de 17% par rapport à la période correspondante de 2015. (Jamie McGeever, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)