GB-Airbus mis en cause sur le recours à certains intermédiaires

lundi 4 avril 2016 15h30
 

PARIS, 4 avril (Reuters) - L'agence britannique de crédit à l'exportation a annoncé lundi avoir transmis un dossier concernant Airbus au Serious Fraud Office (SFO), l'organe chargé de la lutte contre les délits ou crimes économiques en Grande-Bretagne.

L'affaire porte sur l'utilisation par Airbus d'intermédiaires à l'étranger.

L'avionneur européen a annoncé vendredi avoir lui-même fait état de "certaines inexactitudes" dans des demandes de garanties de crédit à l'exportation auprès de l'UK Export Finance (UEKF).

"UK Export Finance a reçu des informations de la part d'Airbus au sujet de ses pratiques passées en matière de recours à des intermédiaires à l'étranger. L'UKEF a transmis ces informations au Serious Fraud Office", écrit cette agence dans un courriel de réponse à Reuters.

"Il reviendra au SFO de décider si des mesures supplémentaires sont nécessaires."

Un porte-parole d'Airbus a dit n'avoir rien à ajouter au communiqué publié vendredi.

Le SFO a refusé de s'exprimer sur le sujet. (Tim Hepher; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)