RPT-Sandro, Maje, Claudie Pierlot passe sous contrôle chinois

vendredi 1 avril 2016 06h00
 

* Le fonds KKR cède le groupe français à Shandong Ruyi

* KKR et les fondatrices resteront actionnaires minoritaires

* L'opération devrait être finalisée d'ici l'été (Répétition sans changement d'une dépêche transmise jeudi soir)

par Pascale Denis

PARIS, 1er avril (Reuters) - Le groupe chinois Shandong Ruyi a annoncé jeudi un accord exclusif avec le fonds américain KKR pour prendre le contrôle de la société française de prêt-à-porter Sandro, Maje, Claudie Pierlot (SMCP), dont il entend accompagner la croissance à l'international, notamment en Asie.

KKR cédera une participation majoritaire à Shandong Ruyi ainsi qu'une part aux fondatrices de SMCP et à son équipe dirigeante, qui se renforceront au capital de l'entreprise, lit-on dans un communiqué commun. Le fonds d'investissement américain y conservera une participation minoritaire.

Le montant de l'opération et les parts respectives des futurs actionnaires n'ont pas été divulgués. De sources proches du dossier, la valorisation de SMCP s'élèverait à 1,3 milliard d'euros, dette comprise. [

Si plusieurs candidats se sont manifestés en fin d'année dernière, "Shandong Ruyi a été de loin le plus sérieux", a déclaré à Reuters Daniel Lalonde, président de SMCP, pour qui le groupe chinois "constitue le vrai partenaire qui permettra d'accompagner notre développement".

Le groupe de mode, qui a connu une très forte croissance ces dernières années, ambitionne de devenir un leader mondial du luxe accessible, grâce notamment à son développement en Asie.   Suite...