Sandro, Maje, Claudie Pierlot passe sous contrôle chinois

jeudi 31 mars 2016 22h22
 

PARIS, 31 mars (Reuters) - Le groupe chinois Shandong Ruyi a annoncé jeudi un accord exclusif avec le fonds américain KKR en vue d'acquérir une participation majoritaire dans la société française de prêt-à-porter Sandro, Maje, Claudie Pierlot (SMCP).

L'accord prévoit que les fondatrices et l'équipe dirigeante de SMCP réinvestissent également dans l'entreprise en tant qu'actionnaires minoritaires, KKR conservant également une participation, précise Shandong Ruyi dans un communiqué.

Aucun montant n'a été communiqué mais des sources proches du dossier avaient indiqué mardi que l'opération valoriserait le groupe de prêt-à-porter français à 1,3 milliard d'euros, dette comprise.

Dans son communiqué, Shandong Ruyi, l'un des principaux fabricants de textiles en Chine, dit investir dans la société avec l'ambition d'accompagner son développement international, notamment en Asie.

SMCP, qui envisageait encore il y a quelques semaines une introduction en Bourse, a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 675 millions d'euros, en hausse de 33%, avec une croissance de 11% à magasins comparables. (Véronique Tison pour le service français, avec Pascale Denis)