Lanson BCC-Recul des ventes et forte baisse de la rentabilité

jeudi 31 mars 2016 18h00
 

PARIS, 31 mars (Reuters) - Lanson BCC a fait état jeudi d'un recul de ses ventes et d'une forte baisse de sa rentabilité en 2015, pénalisé par la concurrence qui a sévi sur le marché du champagne, en France comme à l'exportation.

Dans un marché qui a atteint un niveau record l'an dernier, Lanson a vu son chiffre d'affaires reculer de 3,5% à 266,5 millions d'euros et son résultat opérationnel chuter de 18,2% à 27,08 millions, pour une marge ramenée à 10,2%, contre 12,0% un an plus tôt.

"Cette évolution résulte d'une concurrence forte qui a pesé sur les volumes en France et à l'export, ainsi que sur les prix de vente", précise le groupe propriétaire des marques Lanson, positionnée sur le haut de gamme, ainsi que Chanoine Frères, destiné à la grande distribution, De Venoge ou Philipponnat, vendus dans les réseaux de distribution sélective.

Une bonne fin d'année, une orientation positive et une poursuite de l'allègement des frais financiers n'ont pas permis de compenser les effets de la baisse des volumes enregistrée pendant une grande partie de l'année, précise-t-il.

Malgré ces résultats, le groupe indique qu'il poursuivra sa stratégie de long terme visant le développement de la valeur, avec une poursuite de ses investissements, principalement sur sa marque Lanson.

Le résultat net plonge de 23,4% à 12,25 millions d'euros mais le dividende proposé reste inchangé à 0,35 euro.

Les ventes de champagne ont atteint l'an dernier un record historique à 4,74 milliards d'euros, signant une hausse de 5,3% en valeur, pour un volume de 312,5 millions de bouteilles vendues, selon les chiffres du Comité interprofessionnel des vins de champagne (CIVC).

Le marché a profité l'an dernier d'une bonne tenue des exportations, des effets de change positifs et une stabilisation des ventes en France pour la première fois depuis 2010.

Le communiqué : bit.ly/1RPKeFJ (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)