France-Légère contraction du secteur manufacturier en mars

vendredi 1 avril 2016 09h50
 

PARIS, 1er avril (Reuters) - L'activité dans le secteur manufacturier s'est légèrement contractée en France en mars, en dépit d'une reprise de la croissance de la production, selon la version définitive de l'indice Markit publiée vendredi.

L'indice global du secteur s'est établi à 49,6 en mars, un niveau conforme à celui de la première estimation "flash", après avoir atteint 50,2 en février.

Il repasse ainsi pour la première fois depuis août sous le seuil de 50 qui distingue croissance et contraction de l'activité.

Après son recul de février, la composante production de l'indice affiche cependant une hausse marginale sur le mois, à 50,8, la croissance dans les biens d'équipement compensant les reculs dans les biens de consommation et les biens intermédiaires.

Le secteur reste pénalisé par la faiblesse de la demande, avec une accélération du repli des nouvelles commandes, dont le sous-indice est passé de 48,7 en février à 47,8 en mars et d'un recul des nouvelles commandes à l'export pour le troisième mois consécutif.

Pourtant, les entreprises interrogées ont fait état d'un septième mois consécutif de recul du prix de leurs achats et les fabricants français ont baissé leurs prix de vente pour le vingt-cinquième mois consécutif en mars, cette diminution des tarifs étant la plus élevée depuis octobre 2009, relève le cabinet d'étude.

La composante emploi a enregistré le mois dernier son premier recul en quatre mois, sa plus forte contraction depuis décembre 2014.

Pour Jack Kennedy, économiste chez Markit, "ces dernières suppressions de postes suggèr(ent) la faiblesse de la confiance des entreprises quant à une amélioration prochaine de la conjoncture du secteur."

  Suite...