France-Valls regrette la rémunération élevée du patron de PSA

jeudi 31 mars 2016 08h28
 

PARIS, 31 mars (Reuters) - Manuel Valls a critiqué jeudi le montant de la rémunération du président du directoire de PSA Peugeot Citroën, en soulignant le sentiment de colère d'une partie des Français.

Carlos Tavares a touché 5.245.284 euros pour l'exercice 2015 contre 2.750.936 un an plus tôt, un montant qui a provoqué les protestations de plusieurs syndicats. Les deux représentants de l'Etat au conseil d'administration de PSA ont voté contre.

Prié de dire si cette rémunération lui semblait "juste", le Premier ministre a répondu sur RTL : "Non."

"Je regrette cette augmentation qui ne correspond, me semble-t-il, pas à la réalité que vivent aujourd'hui les salariés de cette grande entreprise", a ajouté le chef du gouvernement, tout en qualifiant Carlos Tavares de "grand patron".

"Nos élites (...) doivent tenir compte de ces colères, de ces inquiétudes, des ruptures que nous connaissons", a poursuivi Manuel Valls. "Tout geste, toute attitude, tout sentiment qu'ils s'éloignent d'une forme d'exemplarité, le sentiment de ne pas être connecté avec la réalité que vivent les Français et les salariés, est un mauvais signe."

Voir aussi:

Tavares pas inquiet pour le dialogue social chez PSA

L'Etat s'oppose aux 5,23 millions d'euros du patron de PSA (Jean-Baptiste Vey)