ENCADRE-Les mesures du "contrat de redressement" de Sarkozy

mercredi 30 mars 2016 18h28
 

PARIS, 30 mars (Reuters) - Cent milliards d'économies, 25 milliards de baisses d'impôts sur cinq ans : Nicolas Sarkozy a exposé mercredi ses ambitions économiques pour l'élection présidentielle de 2017, un objectif toujours officieux pour le prédécesseur de François Hollande.

En voici les principales lignes, selon le document d'orientation communiqué par Les Républicains.

* Réduction de 300.000 du nombre des agents des fonctions publiques d'Etat et territoriale avec la rétablissement de la règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite (7 milliards d'euros d'économies).

* En contrepartie, le temps de travail sera porté de 35 heures à 37 heures payées 37 dans la fonction publique d'Etat, réforme financée par la non-revalorisation du point d'indice "et la remise à plat des mesures catégorielles récemment annoncées" (-12,7 milliards).

* Réforme des mécanismes d'avancement automatique dans la fonction publique (-950 millions).

* Instauration de deux jours de carence dans la fonction publique en cas d'arrêt maladie (-450 millions).

* Fin de la sur-rémunération du temps partiel dans la fonction publique (-1,5 milliard).

* Alignement du traitement des fonctionnaires d'outre-mer sur celui de la métropole (-400 millions).   Suite...