Boeing va supprimer plus de 4.500 postes en quelques mois

mercredi 30 mars 2016 09h38
 

30 mars (Reuters) - Boeing va supprimer d'ici le milieu de l'année environ 4.000 emplois dans ses activités d'avions de ligne et 550 autres dans sa division d'essais et de tests en laboratoire, ont déclaré à Reuters des porte-parole du groupe américain.

Le constructeur aéronautique prévoit 1.600 suppressions de postes dans la division d'aviation civile par le biais de départs volontaires. Il laissera par ailleurs vacants les postes à pourvoir, a expliqué Doug Alder, l'un de ses porte-parole.

"Même s'il n'y a aucun objectif de réduction des effectifs, plus nous pouvons contrôler les coûts dans leur ensemble, moins il y aura d'impact sur l'emploi", a-t-il dit.

Les suppressions de postes, qui incluront des postes de direction et d'encadrement, ne conduiront à aucun départ forcé, a-t-il assuré.

Boeing va également réduire de 10% environ les effectifs de sa division de tests et d'évaluation, qui emploie actuellement 5.700 personnes, a expliqué Sandra Angers, une autre porte-parole.

Fin 2015, le groupe employait au total 161.400 personnes. Les 4.500 postes évoqués représentent donc 2,8% des effectifs.

En février, Ray Conner, directeur des activités de construction aéronautique de Boeing, avait déclaré que des réductions d'effectifs seraient nécessaires pour "gagner sur le marché, financer notre croissance et gérer des affaires saines".

Le Seattle Times avait le premier rapporté mardi que le groupe avait pris des mesures pour supprimer des postes.

(Bhanu Pratap; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)