GESTION-Sorties sur les monétaires, or et indexées inflation prisés

vendredi 25 mars 2016 15h19
 

* Près de $70 mds de rachats sur les monétaires en 15 jours
    * Plus fortes entrées sur les fonds adossés à l'or depuis
2009
    * L'obligataire indexé sur l'inflation reste en vedette: bit.ly/1MGn0dB
    * Remontée des anticipations d'inflation : bit.ly/1MpwyPl

    PARIS, 25 mars (Reuters) - Les fonds monétaires ont
enregistré de nouveaux dégagements massifs sur la semaine au 23
mars, qui n'ont pas profité aux fonds investis en actions mais
ont alimenté les souscriptions sur les fonds adossés à l'or et
ceux dédiés aux obligations indexées sur l'inflation dans un
contexte de remontée des anticipations de hausse des prix,
montre une étude hebdomadaire publiée vendredi par Bank of
America-Merrill Lynch.
    Les fonds monétaires ont subi 29 milliards de dollars (26
milliards d'euros) de rachats sur la période, portant les
retraits à 69 milliards en deux semaines, le montant le plus
important en quinze jours depuis juillet 2011.
    Les fonds actions n'en ont pas bénéficié, enregistrant des
rachats nets à hauteur de 1,1 milliard de dollars, les premiers
en quatre semaines, selon l'étude, qui reprend des données
d'EPFR Global, société de recherche spécialisée dans le suivi
des flux de souscriptions des grandes sociétés de gestion
internationales.
    Les sorties sur les fonds actions ont concerné aussi bien
ceux investis en actions européennes (-1,6 milliard et septième
semaine consécutive de dégagements, la plus longue période de
retraits depuis octobre 2014), en actions américaines (-2,6
milliards) et japonaises (-200 millions).
    Les fonds investis en actions émergentes ont en revanche
bénéficié de souscriptions nettes pour la deuxième semaine
consécutive, à hauteur de 300 millions.
    Dans un environnement de redressement des anticipations
d'inflation depuis début mars, mesurées notamment par les swaps
d'inflation à 5 ans dans 5 ans aussi bien en zone euro qu'aux
Etats-Unis, les fonds adossés à l'or et ceux dédiés aux
obligations indexées sur l'inflation ont gardé la faveur des
investisseurs.
    Graphique des anticipations de marché de l'inflation à 5 ans
dans 5 ans en zone euro et aux Etats-Unis : 
    bit.ly/1MpwyPl
    
    Les premiers ont connu une onzième semaine consécutive
d'entrées nettes (+1,4 milliard) et affiche leur plus longue
période de collecte depuis le printemps 2009. 
    Les seconds ont enregistré une sixième semaine consécutive
de souscriptions (+400 millions).
    Graphique des flux cumulés de souscriptions sur les fonds
investis en obligations indexées sur l'inflation :
    bit.ly/1MGn0dB
    
    Les fonds obligataires dans leur ensemble ont connu une
quatrième semaine consécutive de collecte nette avec 5,9
milliards d'entrées, dont 2,6 milliards sur les fonds
obligataires à haut rendement et 1,4 milliard sur les fonds en
dette émergente. 
    Les fonds investis en obligations d'Etat ont toutefois
accusé une cinquième semaine consécutive de retrait (-500
millions). 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                        Semaine au 23       2016
                            mars         
 Actions                    -1,1           -45,22
                                         
 Obligataires               +5,9           +28,19
                                         
 Monétaires                 -29,0          -27,52
                                         
 Matières premières         +0,97          +15,42
                                         
 

 (Marc Joanny, édité par Dominique Rodriguez)