Volkswagen-Un juge américain veut un accord d'ici au 21 avril

jeudi 24 mars 2016 16h57
 

24 mars (Reuters) - Un juge fédéral américain a donné jeudi jusqu'au 21 avril à Volkswagen et aux régulateurs américains pour aboutir à un accord concernant l'affaire de la fraude aux tests d'émissions polluantes.

Plus de six mois après avoir avoué le recours à un procédé frauduleux lors des tests d'émissions, le groupe allemand doit encore s'entendre avec les autorités américaines sur les modalités de réparation des 580.000 véhicules concernés aux Etats-Unis.

Le juge de district Charles Breyer, les avocats du département de la Justice et ceux de Volkswagen ont fait état jeudi lors d'une audience à San Francisco de progrès dans les négociations mais ils ont expliqué que certains points restaient à régler.

Plusieurs solutions sont envisagées, parmi lesquelles la réparation et le rachat par Volkswagen des véhicules, a dit le magistrat.

En l'absence d'un accord d'ici au 21 avril, un procès se tiendra cet été, a-t-il ajouté.

La firme de Wolfsburg est soupçonnée par la justice américaine d'infraction à la législation sur la pollution de l'air (Clean Air Act) pour avoir installé des logiciels de manipulation sur les véhicules diesel concernés afin de déjouer les contrôles effectués par les autorités américaines.

(David Shepardson; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)