Zone euro-La BCE va doubler sa part du stock de la dette souveraine

mercredi 23 mars 2016 17h12
 

* La BCE pourrait détenir jusqu'à un quart de la dette souveraine

* Ecrasement des spreads sur les corporate, hausse des émissions

* Dégradation de la liquidité du marché obligataire

par Dhara Ranasinghe

LONDRES, 23 mars (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) pourrait détenir jusqu'au quart des 7.000 milliards d'euros d'encours de dettes souveraines de la zone euro du fait de l'expansion de son programme d'assouplissement quantitatif, estiment des analystes qui s'inquiètent des conséquences de ses achats sur la liquidité et les conditions du marché obligataire.

La BCE pourrait aussi détenir jusqu'à 10% des obligations d'entreprise les mieux notées après l'annonce, à l'issue de son conseil des gouverneurs du 10 mars, qu'elle allait inclure les obligations d'entreprises non financières de la zone euro notées en catégorie d'investissement dans son programme d'achats d'actifs à compter du deuxième trimestre.

La BCE a par ailleurs dit qu'elle porterait le montant mensuel de ses achats de 60 à 80 milliards d'euros à compter du mois d'avril.

Ces mesures, destinées à soutenir la reprise de l'économie et l'inflation au sein de la zone euro, accentueront la pression sur la liquidité et sur les rendements obligataires.

"En faisant l'hypothèse que la BCE détiendra de 22% à 25% de la dette souveraine, le flottant résiduel diminue", a dit Nicolas Forest, responsable de la gestion obligataire de Candriam Investors Group. "C'est un fait que l'assouplissement quantitatif a détérioré la liquidité sur le marché obligataire."   Suite...