BOURSE-Virgin America pourrait se vendre, le titre bondit

mercredi 23 mars 2016 16h54
 

23 mars (Reuters) - Virgin America décolle à Wall Street mercredi en réaction à une information de Bloomberg selon laquelle la compagnie aérienne américaine envisage de se vendre.

Le titre a gagné jusqu'à 15,4% à 35,39 dollars, une hausse sans précédent depuis 16 mois qui lui permet d'effacer ses pertes de 2016. Il conserve vers 15h50 GMT un gain de 13,4% à 34,77 dollars, dans des volumes près de trois fois supérieurs à la normale.

Selon Bloomberg, Virgin America a reçu une marque d'intérêt en vue d'un retrait de la cote et envisage de céder tout ou partie de son capital. (bloom.bg/1o6rXG4)

Le groupe basé à Burlingame, en Californie, a dit ne pas commenter les spéculations concernant des fusions et acquisitions.

La filiale de Virgin Group, le groupe de l'entrepreneur britannique Richard Branson, avait fait ses débuts en Bourse en novembre 2014 au prix unitaire de 23 dollars, soit une capitalisation de 1,23 milliard à l'époque.

Sa capitalisation s'élevait à 1,37 milliard de dollars (1,23 milliard d'euros) à la clôture de mardi, selon les données de Thomson Reuters. (Arunima Banerjee à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)