Créances douteuses-Renzi obtient la confiance des députés

mercredi 23 mars 2016 15h51
 

ROME, 23 mars (Reuters) - La Chambre des députés italienne a accordé mercredi sa confiance au gouvernement de Matteo Renzi, qui avait engagé sa responsabilité sur un projet de loi prévoyant notamment l'instauration d'un mécanisme financier pour permettre aux banques de se décharger d'une partie de leurs créances douteuses.

Les élus de sont prononcés par 351 voix contre 180. Le texte va maintenant être présenté au Sénat, où il doit être adopté avant le 7 avril, faute de quoi il deviendra caduc.

Le montant brut des créances douteuses des banques italiennes dépasse 200 milliards d'euros, un niveau jugé préoccupant par les autorités de régulation européennes.

Le mécanisme proposé pour permettre aux banques de céder une partie des ces créances en les regroupant au sein de structures ad hoc vendues dont le capital serait mis sur le marché est le fruit de plusieurs mois de discussions avec l'Union européenne et la Banque centrale européenne (BCE).

Ses détracteurs estiment qu'il favorise les banques aux dépens de leurs clients. (Giuseppe Fonte, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)