Apple devrait lancer un iPhone plus petit pour se relancer

lundi 21 mars 2016 16h32
 

par Julia Love

SAN FRANCISCO, 21 mars (Reuters) - Apple devrait lancer ce lundi, sur fond de stagnation de ses ventes de téléphones mobiles, un iPhone plus petit et moins cher destiné aux pays émergents et peut-être à la Chine, premier marché mondial des smartphones en termes de volume.

Le lancement de ce nouveau combiné, dont le nom devrait être iPhone SE, constituerait la seconde incursion d'Apple dans le milieu de gamme depuis la sortie de l'iPhone 5C en 2013.

L'iPhone SE pourrait relancer les ventes d'Apple sur des marchés en forte croissance comme l'Inde, le Moyen-Orient et l'Afrique. Mais ce modèle pourrait aussi affecter les marges du groupe en abaissant le prix de vente moyen d'un combiné.

"L'iPhone SE constitue un argument supplémentaire pour inciter les utilisateurs ne voulant pas d'un grand écran à changer leurs combinés", relève Bob O'Donnell, analyste au cabinet TECHnalysis Research.

Un iPhone moins cher pourrait également davantage séduire les utilisateurs des marchés émergents, ajoute l'analyste, notant toutefois que les modèles concurrents équipés du système Android de Google (groupe Alphabet) pourraient garder encore l'avantage du prix.

L'iPhone SE pourrait relancer à court-terme les ventes d'Apple, estime pour sa part Patrick Moorhead du cabinet Moor Insights & Strategy, surtout, dit-il, s'il est doté d'une puce A9, celle équipant les modèles haut de gamme.

Mais la concurrence des téléphones sous Android restera rude, ajoute-t-il en citant les nouveaux modèles de Huawei , LG, Samsung et Xiaomi.

Contrairement aux lancements majeurs, qui ont souvent lieu dans des grandes salles à San Francisco, Apple a invité pour cet événement la presse dans un auditorium à son siège de Cupertino, en Californie.   Suite...