Un éditorialiste chinois "emmené" par la police, dit son avocat

lundi 21 mars 2016 12h34
 

PEKIN, 21 mars (Reuters) - Des policiers chinois ont "emmené" un éditorialiste de renom, la semaine dernière, alors qu'il s'apprêtait à monter à l'aéroport de Pékin à bord d'un avion pour Hong Kong, et l'on ignore où il se trouve aujourd'hui, a déclaré lundi son avocat.

Jia Jia, qui écrit régulièrement un éditorial pour des services en ligne de la holding Tencent, a disparu mardi dernier, dans la soirée, approximativement à l'heure où il devait prendre un avion à Pékin, à destination de Hong Kong.

Il avait informé d'anciens collègues du danger de republier une lettre ouverte appelant à la démission du président chinois Xi Jinping. Cette lettre en ligne, qui a beaucoup circulé au début de la session parlementaire chinoise au début du mois et est signée par un "membre fidèle du Parti communiste", demande la démission immédiate de Xi et le tient responsable de "problèmes sans précédent".

"Nous savons seulement que ce jour-là, le 15 mars, des responsables des services de sécurité sont allés à l'aéroport pour emmener Jia Jia. Des responsables de l'aéroport les ont aidés", a déclaré à l'avocat, Yan Xin, à Reuters. (Ben Blanchard; Eric Faye pour le service français)