** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 21 mars 2016 08h08
 

PARIS/LONDRES, 21 mars (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en légère baisse lundi à l'ouverture, dans le sillage des marchés asiatiques, alourdies par le repli du pétrole.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait céder jusqu'à 0,5% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,3% et le FTSE à Londres 0,5 également. L'EuroStoxx 50 avait repris vendredi en clôture plus de 14% depuis son point bas du 11 février.

Wall Street a fini en progression vendredi, soutenue par les secteurs financiers et de la santé, un mouvement qui a propulsé pour la première fois l'indice S&P 500 en territoire positif sur l'année.

La Bourse de Tokyo est fermée pour la fête de l'équinoxe.

Les marchés en Asie, hors Japon, perdent un peu de terrain après trois semaines de hausse d'affilée, alourdies par le recul des cours du pétrole. Les pertes ont toutefois été limitées par l'espoir d'une nouvelle baisse des taux d'intérêt chinois et des réserves obligatoires imposées aux banques du pays prochainement, dans un contexte d'allègement des pressions sur le yuan.

L'économie chinoise montre des signes d'amélioration et le courant de sortie de capitaux se calme, ont rappelé des dirigeants chinois à un forum économique.

L'indice large MSCI Asie-Pacifique hors Japon cède 0,23% après être entré en territoire positif sur l'année pour la première fois vendredi. L'indice est en hausse de 16% par rapport à ses plus bas de janvier.

Les Bourses chinoises sont en hausse, soutenues par l'annonce que l'organisme public de prêts sur marge reprenait son activité de prêts à court terme et abaissait le coût du crédit pour les sociétés de Bourse.

Le yen s'est raffermi face au dollar et à l'euro, profitant de son statut de valeur refuge, et le baril de pétrole recule pour le deuxième séance consécutive à la suite de l'annonce d'une augmentation du nombre de puits de forage aux Etats-Unis la semaine dernière pour la première fois depuis décembre.   Suite...