LEAD 1-BPM et Popolare trancheront d'ici mardi sur leur fusion

vendredi 18 mars 2016 23h29
 

(Actualisé avec sources sur la volonté des banques de surmonter les obstacles à la fusion, cours de clôture)

par Valentina Za et Silvia Aloisi

MILAN, 18 mars (Reuters) - Banca Popolare di Milano (BPM) et Banco Popolare décideront d'ici au 22 mars si elles mettent en oeuvre leur projet de fusion, que la Banque centrale européenne soumet à des conditions draconiennes.

BPM et Banco Popolare discutent depuis des mois de cette fusion qui amorcerait un mouvement de consolidation du secteur bancaire italien largement favorisé par le gouvernement.

Mais les négociations en vue d'une fusion sont freinées par les exigences de la BCE. Les deux banques ont reçu mercredi une lettre détaillant les conditions de la BCE, l'autorité suprême de régulation du secteur, et leurs conseils d'administration se réuniront au plus tard le 22 mars pour en discuter.

Deux sources proches du dossier ont dit vendredi que les banques étaient toutefois décidées à faire aboutir le projet et cherchaient les moyens de répondre aux attentes de la BCE.

Une des sources a indiqué que leur objectif était d'annoncer l'opération dès la semaine prochaine.

Le ministre de l'Economie, Pier Carlo Padoan, a d'ailleurs salué dans un communiqué la détermination des dirigeants des deux banques à avancer vers une fusion et à satisfaire les exigences de la BCE afin de créer un puissant groupe bancaire.

Dans des communiqués identiques, les deux établissements, qui créeraient par leur fusion la troisième banque d'Italie, observent que la BCE exigerait de cette dernière qu'elle ait "dès le départ, une position forte en termes de capital et de qualité de l'actif", en prenant en particulier "toute disposition sur le capital".   Suite...