Zone euro-Des notes "stables" en danger-Moody's

vendredi 18 mars 2016 08h37
 

18 mars (Reuters) - Les notes souveraines de la zone euro resteront sans doute stables sur la période 2016-2017 mais une consolidation budgétaire et des réformes structurelles qui battent de l'aile et un risque politique croissant freinent le potentiel de relèvement et créent des risques à plus long terme, estime Moody's Investors Service.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a précisément souligné jeudi que la politique monétaire ne pouvait à elle seule dynamiser l'économie et qu'il revenait aux pays de faire leur part en développant leurs réformes structurelles.

Alors que le niveau d'endettement reste très élevé, le processus de désendettement est entravé par une croissance et une inflation faibles, observe Moody's.

"Compte tenu d'une inflation basse et d'une consolidation structurelle amoindrie, Moody's n'anticipe qu'une réduction très progressive des niveaux d'endettement des souverains de la zone euro durant les années précédant 2020", écrit l'agence, qui ajoute que la croissance de la zone euro devrait être de l'ordre de 1,5% cette année.

Sur le plan politique, le risque de voir la Grande-Bretagne quitter l'Union européenne (UE) est à son tour un frein aux réformes des Vingt-Huit et de la zone euro, et il en va de même de la crise des réfugiés qui altère la capacité de la zone euro à amortir les chocs en raison des tensions politiques croissantes qu'elle crée au sein des pays membres et entre ces derniers, dit encore Moody's. (Saikat Chatterjee et Sangameswaran S, Wilfrid Exbrayat pour le service français)