La justice allemande déboute un client mécontent de Volkswagen

mercredi 16 mars 2016 13h15
 

BOCHUM (Allemagne), 16 mars (Reuters) - Un tribunal allemand a rejeté la tentative d'un client pour faire annuler l'achat d'une voiture Volkswagen à la suite du scandale de trucage des émissions polluantes, soulignant que le concessionnaire n'est pas en cause.

Le scandale a éclaté en septembre aux Etats-Unis et Volkswagen a reconnu avoir installé des logiciels de manipulation des tests sur les émissions polluantes sur environ 11 millions de véhicules diesel dans le monde.

Le plaignant a attaqué en justice un concessionnaire automobile à Bochum où il a acheté son SUV Tiguan, arguant que les manipulations de VW avaient rendu le modèle invendable.

L'avocat du plaignant a déjà fait savoir qu'il ferait appel en cas de rejet de la plainte de son client.

Volkswagen fait l'objet d'une avalanche de procès de clients, d'investisseurs institutionnels et de régulateurs dans le cadre du plus grand scandale de l'histoire de la société.

Près de 300 investisseurs institutionnels de Volkswagen ont porté plainte contre le constructeur, a annoncé le cabinet d'avocats TISAB, qui les représente.

(Matthias Inverardi, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)